Russian (CIS)French (Fr)English (United Kingdom)
...

Si moi j'ai le plus beau compliment à faire à un chanteur, c'est ça: il a sa signature. Tu l'entends chanter, t'as pas besoin de connaître la chanson, c'est Daniel Lavoie.

Bruno Pelletier

Musique

Enregistrement/Entrée
Maintenant sur le site
Нет
Accueil

Brièvement au sujet de lui

alt

En bref de Bruno Pelletier
Bruno Pelletier est la voix d’or du Québec.
La famille: la femme Mélanie, la mère Liette, la sœur cadette Dominique, le fils Thierry.
Il a la atteint la ceinture noir dans le Karaté (il faisait karaté de12 à 25 ans), en plus il se passionne pour le hockey, le basket-ball, le kayac et pour l’alpinisme. Aujourd’hui il fait du vélo et du yoga.
Il ne supporte pas la jaserie inutile au téléphone.
La phobie: les insectes.
Il n’aime pas l’injustice dans toutes ses manifestations, l’hypocrisie, l’impatience et les personnes qui ne tiennent pas sa parole.
Ses qualités principaux sont la sensibilité, la sincérité et l’habilité à écouter les autres.
Sa philosophie: être honnête, avoir sa propre opinion et savoir écouter les autres.
Il aime les chiens, le cinéma, les motos.
Il aime cuisiner, il préfère la cuisine végétarienne.
Bruno avoue que sa passion est le vin, il avait même la cave dans sa maison.
Le style de vêtement: le jean
Le parfum préféré: «Vetiver» de Guerlain, «Cologne» de Thierry Muglere.
Sa meilleure qualité (selon Bruno): la sincérité
Son plus grand défaut (selon Bruno): Je ne suis jamais content des résultats.
Les événements professionnels les plus importants dans la vie de Bruno:
En novembre 1992, Bruno se joint à la troupe de l’opéra rock «La legende de Jimmy» signé par Luc Plamondon et Michel Berger. C’est Plamondon, qui étant surpris des qualités vocales de Pelletier, l’invite à se joindre à la troupe. Bruno est en tête de la distribution – il joue le rôle de l’adolescent Jimmy.
En 1993, Luc Plamondon qui a écouté, pendant la préparation de la nouvelle mouture de l’opérarock «Starmania» une centaine de chanteurs, a encore choisi Bruno. C’est en France que Bruno apparaît dans le rôle de Johnny Rockfort, chef de la bande des «Etoiles Noires». Il devrait participer initialement aux spectacles pendant trois mois, mais le chanteur a intérprété son rôle avec tant de brio que son contrat a été prolongé.
Bruno se produit souvent à la TV, il interprète dix meilleures chansons de l’année au «Gala de l'ADISQ» de 1995 et prend part au concert-bénéfice à Saguenay pendant l’été 1996. Pendant cette représentation qui a lieu au centre «Molson» Bruno provoque une vraie tempête d’applaudissements en interprétant la chanson «Miserere» dédiée à Pavarotti qui a été déjà interprété par Andrea Bocelli.
En 1998 Luc Plamondon fait de nouveau appel à lui. Cette fois-ci il lui offre la participation à la nouvelle comédie musicale «Notre Dame de Paris». Tout d’abord, Bruno doit rejeter cette proposition à cause de sa tournée mais Plamondon le convainc, et Bruno va à Paris, où il incarne le poète Gringoire jusqu’au 30 janvier 1999. D’après Bruno, ce n’était pas si facile car dans le roman de Victor Hugo, Gringoire n’est pas du tout le personnage principal et il fallait réfléchir comment l’incarner sur scène. En fin de compte Bruno a fait passer le rôle à une autre dimention en faisant de Gringoire «en quelque sorte Jim Morrison et Baudelaire en même temps».
Le 31 janvier 2006 au théâtre «Saint-Denis» la comédie musicale «Dracula – Entre l’amour et la mort» pour la toute première fois est présentée. Le travail sur ce projet dans lequel Bruno Pelletier s'implique non seulement en tant qu’acteur en rôle-titre mais également au titre de directeur artistique et coproducteur, a duré presque 3 ans. Les spectacles ont été présentés avec succès à Montréal, à Québec et dans d’autres villes. En janvier 2008 la troupe de «Dracula» se rend à Lyon en France pour présenter au public 10 spectacles à la «Maison de la Danse». Le spectacle a rassemblé les fans de Bruno de plus de 20 pays d’Europe et du monde entier et a eu de belles critiques. La version québecoise du spectacle filmé en automne 2006, est présentée sur
un DVD mise en vente en 2008.

566

Le 13 novembre 2008 au bureau de «Tandem Music» Bruno a reçu une plaque-souvenir soulignant ses 25 ans de carrière et ses deux millions d’albums vendus.
En février 2009 Bruno peaufine son nouvel album «Microphonium». En collaboration avec Marc Dupré, Catherine Major, Frédéric Baron, Serge Lama, Daniel Lavoie, le chanteur cherche à revenir à ses sources, à la musique grâce à laquelle les auditeurs de plusieurs pays l’ont aimé. Ce nouvel album ce n’est pas tout simplement un pont vers le passé, «c’est comme un album de photos de ma vie», – dit Bruno qui considère que les nouvelles chansons vont faire découvrir le monde interne de Bruno Pellertier, l’artiste et l’homme.

En 2009, Bruno vient en Russie pour la première fois. Ses spectacles à Moscou se passent avec un succès écrasant.

En decembre 2010 il prend part aux grands spectacles «Notre Dame de Paris Le Concert»  à Kiév, Moscou et Saint-Pétersbourg.

Daniel et Bruno sont liés de relations créatrices depuis longtemps. Daniel compose des chansons pour Bruno, ils se produisent ensemble dans des spectacles, et bien sur la participation à la comédie musicale «Notre Dame de Paris» les a encore plus lié d'amitié. Les chansons de Daniel sont présentes dans les albums de Bruno «D’autre rives»: Reste et restera 
(R. Tabra / D. Lavoie), Le bon gars et le salaud ( B. Pelletier / D. Lavoie);

«Un mond à l’envers»: Je crois pourtant
(P. Guirao / D. Lavoie), Ma jalousie (B. Pelletier / D. Lavoie), Madeleine
(Ch. Lidon, M. Derry / D. Lavoie);

«Microphonium»: Reste et restera (R. Tabra / D. Lavoie), Le bon gars et le salaud (B. Pelletier / D. Lavoie).

Vidéo: Daniel Lavoie, Bruno Pelletier. Celebration - Medley

Vidéo: Daniel Lavoie, Bruno Pelletier - Florence.  NDDP Le Concert Moscow 11.12.10

Vidéo: Daniel Lavoie, Bruno Pelletier - Florence. Notre Dame De Paris.

Vidéo: Garou, Daniel Lavoie, Bruno Pelletier, Luck Mervil - Belle

Site de Bruno:

www.brunopelletier.com

Fansite:

http://www.brunopelletier.info/ru/