Russian (CIS)French (Fr)English (United Kingdom)
...

If I would like to make the best compliment to the singer, it would be: he has his own style.
You hear him singing, and you do not even to know the song - it's Daniel Lavoie.

Bruno Pelletier

Our player

Registration/Enter
Now Online
Нет
Home

Coup de cœur francophone — L’Open Country de Mountain Daisies

Soirée Jipé Dalpé-Daniel Lavoie: être ou ne pas être country
13 novembre 2013 09h56 | Sylvain Cormier | Musique

1397952 10152031419442392 1815233414 o

Pas surprenant, en cela, que l’homme au flugelhorn ouvre l’Open de mardi soir avec Si j’avais un char: l’hymne de Stephen Faulkner est la tartine country de ceux qui n’écoutent pas de country. Et puis bon, après, en deuxième partie, il y aurait le grand Daniel Lavoie, avec son cœur country de fils des Prairies. Et puis il y avait les Daisies: Prévost, Ariane Ouellet avec les leurs, fortiches accompagnateurs dont l’irrépressible Antoine Gratton. Tout est dûment country dans leurs mains.

Daniel Lavoie réalise un rêve

Permettez une petite fierté, à partager avec Christian Goulet, directeur technique du Devoir, celui qui m’a fait connaître Lindi Ortega, valeureuse chanteuse country d’origine ontarienne en passe de réussir à Nashville après une grosse décennie d’acharnement. Suis en pleine mission propagatrice depuis, et j’ai relayé la chanson-titre de son formidable dernier album, Tin Star, à Ariane des Daisies, et ce mardi, Ariane a chanté Tin Star, cette chanson où Lindi Ortega évoque ses années de galère. «Faut constamment se battre pour être choisi, dans ce métier», a lâché Ariane, véritable cri du cœur. Grand moment de vérité au pays de la musique véridique.

L’immense Lavoie s’est amené ensuite, heureux comme un grand enfant. Immense parce qu’immense présence: c’était flagrant, la scène était sienne d’emblée, sa voix remplissait l’espace, son sourire aussi. Rêve réalisé que de chanter du country pour le francophone de Dunrea, Manitoba: son choix de chansons sortait de loin en lui, de là-bas tout là-bas. Qui d’autre a choisi du Waylon Jennings (le classique Good Hearted Woman)? Qui d’autre a donné du Johnny Horton (The Battle Of New Orleans, où «les Anglais en ont mangé une sacrament») ? Même les moins surprenantes (le Folsom Prison Blues de Johnny Cash, le King Of The Road de Roger Miller, le Guitar Town de Steve Earle) sortaient plus authentiques dans sa gorge pleine de sables bitumineux, et son Willie à lui, Je chante à cheval, résonnait autrement, pour avoir vraiment parcouru «les plaines de l’Ouest canadien».

On aura tous chanté Je m’envolerai, son adaptation de l’immortelle I’ll Fly Away: un «spiritual», à la fin d’un show country, c’est comme une transe du dimanche matin dans une église baptiste du Mississippi, ça soulève et ça emporte. Grand moment, bis.

Lire tout article:  http://www.ledevoir.com/culture/musique/392577/coup-de-coeur-francophone-l-open-country-de-mountain-daisies

Open Country des Mountain Daisies –un spectacle avec JIPÉ DALPÉ et DANIEL LAVOIE
Mountain Daisies, cette formation menée par le guitariste Carl Prévost et la violoniste Ariane Ouellet, propose depuis près de trois ans de réjouissants happenings musicaux à saveur country. Le concept est simple: ils accompagnent sur scène des artistes populaires conviés à interpréter leurs coups de coeur et des chansons de leur répertoire savamment réarrangées.
Concert Intime superbe performance

http://www.coupdecoeur.ca/evenements/open-country-des-mountain-daisies/
https://www.facebook.com/OpenCountryMountainDaisies

Je vais fêter ça demain soir au Verre Bouteille, et comme cadeau, je vais me taper un méchant trip: dans le cadre de Coup de coeur francophone, j'aurai l'honneur et le plaisir de partager la scène et de chanter en duo avec nul autre que Daniel Lavoie l'ors de L'Open Country de Mountain Daisies! Pour l'occasion, nos chansons seront revisitées en version country!
(Jipé Dalpé)